Grève du 19 Mars : Courrier aux parents d'élèves

Publié le par Collectif Ecoles Ouest Lyonnais

Madame, Monsieur,


Toutes les organisations syndicales de salariés des trois fonctions publiques et du secteur privé appellent à une journée de grève, de débrayages et de manifestations Jeudi 19 Mars pour l’emploi dans le secteur privé et le maintien de services publics de qualité pour tous.

 

Dans le secteur de l’Education, l’ensemble des syndicats d’enseignants, de personnels de direction et d’inspection, mais aussi tous les collectifs locaux parents - enseignants de défense du service public d’éducation ainsi que de très nombreuses associations complémentaires de l’Ecole appellent à cette journée de mobilisation pour le maintien d’un service public de l’éducation partout et pour tous.

 

Les mesures de carte scolaire, ce sont :

 

-le démantèlement programmé du dispositif Rased (Dans le Rhône : 21 des 27 Rased touchés, la suppression de 64 postes de maîtres d’adaptation E et d’enseignants rééducateurs G au sein de ces Rased).

 

-la suppression de la formation professionnelle initiale (IUFM), continue (La diminution drastique de postes d’enseignants titulaires assurant les remplacements supprime les possibilités de formation continue des personnels en poste) et spécialisée (suppression de nombreux départs en formations E et G Rased).

 

-la désorganisation des écoles : Les CLIN et les classes d’adaptation ne sont plus comptées comme des classes pour le calcul de la quotité de décharge de direction.

Exemple parmi d’autres dans le Rhône, une école de zone RAR (ex ZEP) du département, comptant douze classes ordinaires, une classe d’adaptation et une CLIN, soit 14 classes au total, ne reçoit plus qu’une demi-décharge de direction pour la gestion et l’animation de l’ensemble du groupe scolaire, obligations liées au dispositif RAR comprises.

 

4 mois de mobilisation des collectifs parents – enseignants ont permis le retour à la grille de 2007-2008 quant aux seuils de fermetures et d’ouvertures de classes et la prise en compte de 20% des 2 ans en maternelle, mais ces mesures sont loin d’être satisfaisantes.

 

Nous entendons préserver la qualité du service public de l’éducation.

L’Ecole n’est pas une charge à réduire mais un investissement pour l’avenir.

Pour toutes ces raisons et en l’absence de véritable dialogue social, nous serons en grève jeudi 19 mars.
Comptant sur votre compréhension et votre soutien,                                      

                                                                   Les enseignants grévistes

Commenter cet article